Bilan

Au Tessin, les grandes entreprises devront payer une taxe parking

Les électeurs tessinois ont accepté de justesse dimanche d'introduire le principe du pollueur-payeur aux entreprises comptant plus de 50 employés.

La manne issue de la taxe devrait bénéficier aux transports publics et limiter le trafic.

Crédits: Keystone

Les entreprises tessinoises comptant plus de 50 employés devront à l'avenir s'acquitter d'une taxe sur le parking. Les électeurs ont accepté de justesse dimanche d'introduire le principe du pollueur-payeur aussi dans ce secteur.

Les Tessinois ont ainsi adopté par 51,71% des voix la loi soumise au peuple à la suite d'un référendum de la Lega. La participation a atteint 47,66%. La manne issue de la taxe devrait bénéficier aux transports publics et limiter le trafic.

Les électeurs tessinois se sont aussi montrés partagés dans le domaine de la santé. Ils ont rejeté à 54,58% des voix la nouvelle loi sur le regroupement hospitalier, combattue par un référendum de la gauche qui craignait que les hôpitaux du canton ne soient à l'avenir plus concurrentiels tant au plan intercantonal qu'international.

La gauche a eu moins de succès avec son initiative "Touche pas à mes hôpitaux". Le souverain a rejeté par 51,29% ce texte qui voulait éviter des économies sur le dos des hôpitaux des régions périphériques de Léventine et vu Val Blenio. Le secteur de la santé devrait ainsi davantage dépendre de financements privés.

Les Tessinois se sont montrés les plus clairs sur l'objet concernant l'éducation. Ils ont ainsi accepté par 57,97% des voix que les classes du niveau secondaire comptent moins d'élèves et que ces derniers soient mieux accompagnés.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."