Bilan

Au Tessin, les garagistes n'ont pas profité de l'explosion des ventes

Les professionnels de l'automobile n'ont pas profité de la forte hausse des ventes automobiles au sud du Gothard au cours des six premiers mois de 2015.

Les immatriculations de véhicules neufs au Tessin ont bondi de 9,1% à 9916 unités entre janvier et juin, alors que plus de 26'000 véhicules d'occasion ont changé de main (+35,8%).

Crédits: Keystone

Les professionnels de l'automobile n'ont pas profité de la forte hausse des ventes automobiles au sud du Gothard au cours des six premiers mois de 2015. Les immatriculations de véhicules neufs au Tessin ont bondi de 9,1% à 9916 unités entre janvier et juin, alors que plus de 26'000 véhicules d'occasion ont changé de main (+35,8%).

"Le premier semestre a certes connu une hausse importante des ventes tant en Suisse qu'au Tessin, mais cela ne se traduit pas par une augmentation de la rentabilité", assure mardi dans les colonnes du "Giornale del Popolo" le nouveau président de l'Union professionnelle suisse de l'automobile (UPSA), Roberto Bonfanti.

Il souligne que si pour les clients, l'appréciation du franc a eu un effet positif dans la mesure où elle a incité les importateurs à concéder des baisses de prix, la situation a été tout autre pour les garagistes, qui ont vu leurs marges s'éroder.

La branche souffre également d'un ralentissement des activités de maintenance, alors que les frais fixes des ateliers restent au même niveau. M. Bonfanti pointe du doigt la fiabilité accrue des nouveaux modèles, ainsi que l'exemption de contrôle des gaz d'échappement sur certaines catégories de véhicules.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."