Bilan

Au bord du gouffre, la société Hartman va licencier

Le constructeur biennois de façades, fenêtres et portes de garage Hartmann prévoit de licencier jusqu'à 35 de ses 42 employés.
Confronté à une concurrence étrangère de plus en plus agressive, le constructeur biennois envisage de licencier presque toute son équipe.

Durant les deux semaines à venir, la direction discutera encore avec ses partenaires sociaux en vue d'une éventuelle solution pour la sauvegarde de l'entreprise, a confirmé vendredi son patron Bruno Unternäher à la suite d'articles parus dans «Le Journal du Jura» et son pendant alémanique Bieler Tagblatt.

Fondée en 1882, la société avait déjà dû se séparer il y a deux ans de son secteur stores et protection contre les intempéries. Un repreneur avait toutefois pu être trouvé, la firme soleuroise Schenker Storen, ce qui avait permis de sauver les quelque 30 emplois concernés.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."