Bilan

Après l’explosion, les offres d’emploi se stabilisent

Dans sa dernière étude, le groupe Adecco constate qu’en Suisse romande la croissance du nombre des annonces d'emplois s’est stabilisée lors du troisième trimestre 2018.

Adecco relève que dans la région lémanique et dans l’Espace Mittelland, «la demande dans les professions de l’industrie et de la construction se démarque».

Crédits: Keystone

L’Adecco Group Swiss Job Market Index (ASJMI) présentant l’analyse des offres d’emploi du 3e trimestre 2018 vient d’être publié. Deux constatations en ressortent: entre le 2e et le 3e trimestre, l’indice reste stable avec une hausse de 2% au niveau suisse. Pour la région lémanique, on constate même un recul de 1%, comme à Zurich. 

Lire aussi: Le marché de l'emploi demeure favorable en Suisse

A l’inverse, dans l’espace Mittelland (FR, NE, JU, BE), l’indice a encore progressé de 6%. Seule la Suisse orientale a fait mieux (7%). Par contre, si l’on compare le 3e trimestre 2018 au 3e trimestre 2017, on arrive à une tout autre constatation : la région lémanique a connu une progression de 21% ( !) des offres d’emploi, loin devant la Suisse orientale (+9%) et l’Espace Mittelland (+8%), la Suisse du Nord-Ouest (+4%), la Suisse centrale (+ 3%) et Zurich (+ 1%).

La Suisse romande a davantage souffert du franc fort

«Les données relatives au marché romand sont plus volatiles du fait de leur plus faible quantité. Mais cela n’explique pas tout. Nous estimons aussi qu’il faut y voir le fait que la Suisse romande étant davantage orientée sur l’exportation, elle avait davantage souffert du franc fort et donc, depuis deux ans, elle bénéficie aussi davantage d’un affaiblissement du franc», résume Jan Müller, en charge du Moniteur du Marché de l’Emploi Suisse au sein de l’Université de Zurich, lequel est mandaté par Adecco pour mener cette analyse.

Lire aussi: Quels cantons romands sont les champions de l’emploi?

Adecco relève que dans la région lémanique et dans l’Espace Mittelland, «la demande dans les professions de l’industrie et de la construction se démarque». En fait, Annalisa Job, porte-parole d’Adecco, précise qu’en réalité la forte hausse concerne des profils professionnels maîtrisant l’électronique et l’informatique. L’analyse ne tient pas compte du secteur pour lequel ces profils sont recherchés. Ainsi, si un géant de la construction recherche un programmeur, l’analyse ASJMI va attribuer cette recherche au « secteur » informatique et non au secteur de la construction.

Extrapolation de données

Par ailleurs, il est impossible de savoir le chiffre exact de postes ouverts à telle ou telle date. «Nous utilisons notamment des algorithmes, même s’il reste une part de travail manuel». Autrement dit, l’analyse est une extrapolation de données. Rappelons que cet index d’Adecco se base sur le décompte des postes inscrits dans 90 titres de presse sur 12 portails d’emploi en ligne et 1300 sites internet des entreprises.

Lire aussi: Les offres d'emploi publiées sur internet en hausse en août

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."