Bilan

Année 2020 étonnamment positive pour les caisses de pension

Alors que la pandémie de coronavirus a durement touché des pans entiers de l'économie et de la société l'année dernière en Suisse, les caisses de pension ont bouclé 2020 sur des résultats étonnamment positifs. C'est ce que révèle l'étude annuelle sur le secteur menée par le cabinet de conseil en investissement Complementa.

Le taux de couverture moyen est ainsi passé de 110,6% à 113,4%, son niveau le plus élevé depuis 20 ans.

Crédits: DR

En 2020, le capital de prévoyance des salariés a dégagé un taux d'intérêt moyen de 1,8%, nettement supérieur au taux minimal LPP de 1,0%. En revanche, le taux de conversion a atteint un nouveau plancher. A 5,49%, le taux moyen appliqué est à nouveau inférieur de près de 10 points de base (pb) à celui de l'année précédente, signalent les auteurs de l'étude publiée vendredi.

L'année 2021 devrait être du même acabit, du moins à en juger par l'évolution des rendements enregistrée au cours des quatre premiers mois par les placements effectués par les fonds de pension (3,2%). Le taux de couverture moyen est ainsi passé de 110,6% à 113,4%, son niveau le plus élevé depuis 20 ans.

Dans les années à venir, les caisses de pension risquent de se voir contraintes de procéder à de nouvelles réductions du taux de conversion, sous l'effet combiné du faible niveau des taux d'intérêt et de l'augmentation de l'espérance de vie.

Le taux de conversion minimal - passé de 7,2% à 6,8% dans le cadre de la première révision de la LPP - bien que toujours valable après l'échec de la réforme des retraites, ne tient pas compte de ces deux facteurs. D'un point de vue purement technique, il devrait être de 4,77% pour un taux technique de 1,75%.

"Si le taux de conversion est fixé trop haut, cela entraînera des pertes d'avoirs de retraite que les jeunes générations devront payer indirectement par le biais de taux d'intérêt plus bas", préviennent les experts de Complementa.

Les fonds de pension ont déjà décidé de réductions pour les cinq prochaines années afin de contrecarrer cette redistribution, et il faut s'attendre à voir le taux de conversion moyen ramené à 5,21% d'ici 2026.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."