Bilan

A Genève, 400 parlementaires appellent à débloquer Doha

Les Etats membres de l'OMC doivent débloquer les négociations sur le cycle de Doha pour améliorer les opportunités des pays en développement.

Les participants ont appelé à de la flexibilité, de l'inclusivité et de l'engagement politique, a indiqué mercredi l'Union interparlementaire (UIP) qui organisait la rencontre avec l'UE.

Crédits: Keystone

Les Etats membres de l'OMC doivent débloquer les négociations sur le cycle de Doha pour améliorer les opportunités des pays en développement. Plus de 400 parlementaires du monde entier se sont réunis sur cette question pendant deux jours à Genève.

Les participants ont appelé à de la flexibilité, de l'inclusivité et de l'engagement politique, a indiqué mercredi l'Union interparlementaire (UIP) qui organisait la rencontre avec l'UE. Cette Conférence parlementaire annuelle sur l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a eu lieu lundi et mardi.

Dans un document adopté par consensus, les personnes présentes ont également souhaité que les Etats membres ratifient rapidement l'Accord sur la facilitation des échanges (TFA). Ils demandent de nouvelles possibilités d'exportation pour les prestataires de services des pays les moins avancés (PMA) et des avancées sur les règles d'origine.

Les accords multilatéraux doivent être associés aux Objectifs de développement durable (ODD), selon eux. L'accès aux marchés et la réglementation en matière de services doivent être améliorés. De même qu'un accord durable doit être trouvé sur les stocks agricoles publics pour lutter contre la faim dans plusieurs pays en développement.

Les parlementaires ne souhaitent pas non plus que les accords commerciaux bilatéraux et régionaux fragilisent les négociations à l'OMC.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."