Bilan

«Vasella renonce à de l'argent auquel il n'a pas droit!»

Pour le sénateur Thomas Minder, Daniel Vasella n'avait pas le pouvoir de conclure un mandat avec lui-même. Il dit aussi pourquoi son initiative va pouvoir directement influer sur le comité des rémunérations et «éviter le copinage».
Le renoncement de Daniel Vasella à son mandat de 72 millions ne fait pas sauter de joie Thomas Minder, le père de l'initiative sur les rémunérations abusives. «Vasella renonce à quelque chose qui ne lui appartenait pas!».

Selon le petit patron schaffhousois, le cadeau de 72 millions n'était pas tenable au niveau légal. «Vous ne pouvez pas signer un mandat avec vous-même quand vous êtes à la tête de l'entreprise. Et ici, il n'était pas question d'une indemnité de départ».

Arrêt Bosman chez le footballeurs

Si on lui dit que des entreprises signent des chèques pour s'assurer qu'un de leur manager ne passe pas avec armes et bagages à la concurrence, il rétorque: «Il y a la liberté du travail. C'est comme l'arrêt Bosman pour les footballeurs. Vous ne pouvez pas empêcher un joueur du FC Carouge d'aller jouer à Servette». Il précise cependant que les cadres, comme les autres employés , sont tenus à une clause de confidentialité quand ils quittent l'entreprise. Pas besoin donc de leur offrir un parachute doré, jugé de plus illégal.

«L'auto-régulation ne suffit pas»

La volte-face de Vasella ne montre-t-elle pas que la pression politique, actionnariale, médiatique porte ses fruits? Et que donc l'initiative et le contre-projet sont superflus? «Vous rigolez. Les cas de rémunérations abusives se sont multipliés ces dernières années. Et l'auto-régulation ne suffit pas à les combattre».

Thomas Minder enchaîne sur ce qu'il considère comme décisif dans son initiative: «Grâce à notre texte, les actionnaires vont pouvoir élire une personne de l'extérieur dans le comité de rémunération d'entreprise. C'est essentiel pour éviter le copinage».



Arthur Grosjean

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."