Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

«Beaucoup de citoyens demandent mon aide»

Thomas Minder: «Le Palais fédéral devrait être interdit à EconomieSuisse.»

Comment avez-vous vécu cette victoire de l’initiative contre les rémunérations abusives à 67,94%, le 3 mars dernier?

Vous avez notamment participé à la mi-mars au célèbre talk-show de Günther Jauch sur la chaîne allemande ARD…

Cette victoire ouvre-t-elle pour vous de nouvelles perspectives, comme le lancement d’autres initiatives?

Vous vous attaquez maintenant aux indemnités de départ des hauts fonctionnaires. Pourquoi?

Le projet de loi swissness prévoit un taux différencié de composants suisses à 60% pour l’horlogerie contre 50% pour le reste de l’industrie. Que pensez-vous de cette solution?

Les lobbies, c’est justement tout ce que vous détestez. Que pensez-vous d’EconomieSuisse?

Pourquoi soutenez-vous l’initiative «Ecopop», qui veut limiter l’immigration en Suisse?

Allez-vous soutenir l’initiative de l’UDC contre l’immigration massive?

Qu’en est-il de l’initiative du Parti socialiste «1 :12», qui veut limiter le ratio entre le salaire le plus haut et le plus bas à 12 dans une même entreprise?

Votre ligne politique est difficile à suivre. Quelle est-elle au juste?

Pour vos détracteurs, cette attitude s’apparente à du populisme… Est-ce que c’est le populisme qui fait gagner une votation à 68% des voix?

Vous siégez avec le groupe parlementaire UDC. Est-ce le parti dont vous êtes le plus proche?

On vous compare volontiers à Franz Weber qui a fait passer son initiative sur la limitation des résidences secondaires en dehors de tout parti…

Mais c’est exactement ce que l’on dit de vous sous la Coupole!

Votre appui doit être très sollicité…

Vous sentez-vous dans la peau d’un Robin des Bois moderne?