Bilan

2017, année faste pour les relations sino-suisses

L’horloger Jean-Claude Biver a reçu Geng Wenbing, ambassadeur de la République Populaire de Chine en Suisse, pour parler marché des montres et relations entre les deux pays.

Début janvier 2017, le président chinois Xi Jinping venait en Suisse, répondant à l’invitation lancée par le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann lors de sa visite dans l’Empire du Milieu. Ces deux rencontres ont marqué la volonté des deux pays de renforcer encore leurs liens, notamment l’accord de libre-échange signé en 2013 qui vise la suppression de plus de 95% des droits de douane entre les deux pays.

«Les discussions vont débuter à partir du mois de mai, annonce Geng Wenbing, ambassadeur de la République Populaire de Chine en Suisse. En 2016, les deux pays ont enregistré 45 milliards de francs d’échanges commerciaux.» 40 milliards sont exportés de Suisse en Chine alors que seuls 5 milliards le sont de Chine en Suisse. «Les Chinois apprécient fortement la qualité des produits suisses. Et s’ils importent autant, c’est qu’il y a un marché pour ces produits», explique Geng Wembling. 

«Même l’exportation de montres helvétiques haut de gamme a augmenté de 20% en 2016», se réjouit Jean-Claude Biver, et cela malgré le ralentissement de la croissance en Chine et la campagne anticorruption qui vise les fonctionnaires depuis trois ans. Le charismatique patron de la division horlogère de LVMH et président de Hublot précise qu’«en valeur d’exportation horlogère, le chiffre se situe entre 2 et 3 milliards de francs, soit le niveau de 2011». Mais l’entrepreneur rappelle que les Chinois achètent autant de montres suisses à l’étranger que dans leur pays. 

La reprise du secteur est également due à un pouvoir d’achat global des Chinois qui augmente, tout comme le nombre de millionnaires dans le pays (101 000 de plus chaque année selon le Wealth Report 2017 Knight Frank), de quoi réjouir les marques de luxe.  

Un tourisme porteur

Autre bonne nouvelle en perspective: lors de leur rencontre, les présidents des deux pays ont déclaré 2017 année du tourisme entre les deux pays. «La Suisse va probablement enregistrer plus d’un million de visiteurs chinois cette année, se réjouit Geng Wenbing, et si tous ces touristes achètent une montre durant leur séjour, ça serait très positif pour l’horlogerie helvétique.» 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."