Bilan

15 ans dans l'UE: Sommet régional à Varsovie

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a souhaité que les treize pays réunis à Varsovie - Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Bulgarie, Roumanie et Croatie - «parlent d'une seule voix» lors des prochaines réunions du Conseil européen.

Le quinzième anniversaire de l'adhésion de la Pologne à l'UE a donné l'occasion à de multiples festivités, dont des rassemblements publics organisés pour chanter l'Ode à la Joie.

Crédits: Pixabay

A moins d'un mois des élections européennes, treize pays membres ont tenu mercredi un sommet à Varsovie à l'occasion du 15e anniversaire de l'adhésion de dix d'entre eux à l'UE, cherchant, selon leur hôte polonais, à se concerter pour défendre ensemble leurs intérêts à Bruxelles.

En résumant cette rencontre intitulée en anglais "Together for Europe - High Level Summit", le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki s'est félicité de la proximité des vues exprimées, selon lui, par les participants - "près de la moitié des 28 membres de l'Union" -, notamment dans l'opposition aux barrières qu'ils rencontrent de la part des pays riches dans le domaine des services (transports, construction, logistique ou informatique). 

Il a souhaité que les treize pays réunis à Varsovie - Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, République Tchèque, Slovaquie et Slovénie (intégrées en 2004), Bulgarie et Roumanie (admises en 2007), suivis par la Croatie en 2013, "parlent d'une seule voix" lors des prochaines réunions du Conseil européen.

Des objectifs clairs 

A cet égard, il a évoqué deux objectifs: le combat contre le "trou" de la TVA non perçue - "un éléphant qui est dans la chambre, mais qu'on ne voit pas" -, qui s'élève à 150 milliards d'euros par an dans l'UE, et contre les paradis fiscaux, à l'origine d'un manque à gagner de même importance. Paradis fiscaux, a-t-il souligné, parmi lesquels "on trouve certains pays membres de l'UE".  

M. Morawiecki a repris également le thème de "deux poids deux mesures", affirmant que certains produits occidentaux vendus en Europe centrale "sont plus chers, alors que leur composition est moins bonne", et qu'il compte soulever cette question "à Strasbourg et à Bruxelles". 

Le quinzième anniversaire de l'adhésion de la Pologne à l'UE a donné l'occasion à de multiples festivités, dont des rassemblements publics organisés pour chanter l'Ode à la Joie. Le pouvoir et l'opposition ont réaffirmé leur attachement à la présence de la Pologne dans l'Union, tout en échangeant des reproches feutrés à propos de leurs positions respectives face à l'UE.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."