Bilan

100 millions de francs pour la promotion économique fribourgeoise

Le Grand Conseil de Fribourg donne son feu vert à la création d'un fonds de politique foncière active de 100 millions de francs.

Le fonds permettra à l'Etat de saisir des opportunités immobilières.

Crédits: Keystone

Le canton de Fribourg se donne les moyens de stimuler sa promotion économique. Le Grand Conseil donne son feu vert à la création d'un fonds de politique foncière active, doté de 100 millions de francs.

Ce décret donne une suite directe à une motion du député Laurent Thévoz (Vert Centre Gauche) et de l'ancien député Jacques Vial (PDC). Tous les groupes politiques étant favorables au projet, le législatif l'a adopté jeudi sans aucune opposition.

Ce fonds permettra à l'Etat de saisir des opportunités immobilières: il pourra racheter des terrains et bâtiments, qu'il pourra proposer par la suite à des entreprises. Cela peut faciliter l'implantation ou le développement d'entreprises dans le canton.

Les 100 millions sont déjà amputés de 44 millions. Car ils comprennent les rachats des sites abandonnés par Tetra Pak (21 millions) et Elanco (23 millions), acceptés ces derniers mois par le Grand Conseil. Il faudra veiller à faire remonter assez rapidement le fonds à 100 millions, a plaidé le député Markus Ith (PLR).

A noter que le législatif a adopté le projet dans une version modifiée par la commission parlementaire. Initialement, le gouvernement pensait régler lui-même les modalités de fonctionnement de ce fonds, par voie d'ordonnance.

"Il n'est pas question de laisser carte blanche au Conseil d'Etat", a affirmé Thierry Steiert (PS). Alors que tous les autres fonds ont une base législative, cela aurait été inédit et inadéquat que ce ne soit pas le cas pour celui-ci, surtout doté d'une telle somme, a argumenté Markus Bapst (PDC).

Le gouvernement s'est rallié au projet remodelé, de même que l'ensemble du parlement. Les modalités seront donc réglées dans une loi spécifique. Celle-ci relèvera de la Direction de l'économie, a précisé le conseiller d'Etat en charge des finances Georges Godel.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."