Bilan

Actifs numériques sur SIX: prototype lancé, finalisation fin 2020

Les fonctionnalités seront augmentées progressivement au cours du premier trimestre 2020. L'objectif du prototype, dont l'annonce du lancement a été faite lundi, est de présenter «l'avenir des marchés financiers à la communauté» et d'obtenir un retour d'information.

Contrairement aux bourses traditionnelles, le SDX facilitera le règlement instantané. De quoi éliminer le risque de contrepartie et la nécessité d'une garantie de fonds en cas de défaillance d'une contrepartie centrale, affirme SIX.

Crédits: Keystone

SIX a lancé le prototype de sa Bourse de négoce d'actifs numériques "blockchain", baptisée SIX Digital Exchange (SDX). Le lancement complet de ce projet pour lequel la bourse helvétique fait oeuvre de pionnier est prévu pour le quatrième trimestre 2020.

Les fonctionnalités seront augmentées progressivement au cours du premier trimestre 2020. L'objectif du prototype, dont l'annonce du lancement a été faite lundi, est de présenter "l'avenir des marchés financiers à la communauté" et d'obtenir un retour d'information.

Il s'agit aussi de démontrer que la technologie des registres distribués (DLT) peut être intégrée à un modèle central de carnets d'ordres boursiers qui garantisse des conditions de marché égales pour tous. Les registres distribués - dont la blockchain comme registre de stockage de données décentralisé représente une modalité - sont principalement connus en raison de leur utilisation dans l'implantation des cryptomonnaies.

SDX est présenté comme le premier central "de bout en bout" au monde pour les actifs numériques. Des tests démontreront le potentiel du modèle de trading "sans risque" de SDX, ainsi que le règlement sur DLT.

Règlement instantané

Les premières fonctionnalités couvriront l'émission de jetons de sécurité numériques ainsi que la négociation en direct et le règlement instantané. Il s'agira notamment du volet en espèces de la transaction, qui comprendra le concept d'un jeton de paiement, ainsi que l'accès à un portail distribué où il sera possible de surveiller les transactions entre les noeuds spécifiques des membres du DLT, relève le communiqué.

Contrairement aux bourses traditionnelles, le SDX facilitera le règlement instantané. De quoi éliminer le risque de contrepartie et la nécessité d'une garantie de fonds en cas de défaillance d'une contrepartie centrale, affirme SIX.

Le groupe se dit très proche de pouvoir "démontrer la viabilité de sa vision des marchés financiers de l'avenir et, en fin de compte, de la façon dont les gens et les entreprises ont accès aux capitaux", selon les mots de Thomas Zeeb, président de SDX et membre de la direction générale de SIX, cité dans le communiqué.

Cette annonce survient cinq semaines après celle du départ de Martin Halblaub de responsable de la plateforme SDX. Huit mois après sa prise de fonctions, M. Halblaub les a quittées pour divergences stratégiques. L'intéressé avait précisé cependant continuer à "soutenir le projet", mais en qualité de conseiller.

La direction de SDX est assurée à titre intérimaire par Thomas Kindler à compter du 1er septembre, dans l'attente de la nomination d'un successeur officiel.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."