50 startups

Sy & Se

Secteur
Industrie 4.0
Canton
Neuchâtel
CHF recherché
600'000
Recommandé par
/
Parution
2019

Pour assembler des pièces, rien de nouveau sous le soleil. On colle, brasure ou soude depuis des lustres. Dans le domaine des semi-conducteurs, le collage anodique permet de lier du silicium et du verre par thermocompression depuis les années 1970. C’est en enseignant cette technique à la Haute Ecole ARC que Sébastien Brun a découvert un moyen de lier, au niveau atomique, des métaux ou des céramiques à du verre. Cette nouvelle alternative consiste à appliquer une tension couplée à des impulsions électromagnétiques à basse température (160 degrés) sur les matériaux pour créer un lien durable, étanche et biocompatible. Cette technologie, baptisée Impulse Current Bonding, a un énorme potentiel non seulement pour l’horlogerie mais dans les télécommunications avec le développement de la photonique ou les dispositifs médicaux. L’entreprise vient de développer sa première machine industrielle.

Whatsapp

Découvrir d'autres profils

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."