Les 300 plus riches de suisse

127. Rainer-Marc Frey

Fortune
1 à 5 mds
Secteur(s)
Divers, Participations
Evolution
Stable
Nationalité(s)
Suisse
Résidence princ.
D-CH (hors ZH/BE), SZ

Pour Rainer-Marc Frey, 2018 aura été une année particulière: en quittant le conseil d’administration de DKSH au printemps, l’investisseur a abandonné son dernier mandat dans une société cotée. Il y était depuis onze ans et il avait activement contribué à l’entrée en bourse il y a six ans. Alors qu’il avait réduit en juin sa participation au-dessous de 3%, le cours a ensuite dégringolé de 15%. Une réduction ultérieure de sa part jusqu’à zéro paraît probable mais, avant cela, le cours devrait se reprendre.

Ses autres investissements importants pourraient aussi être revus. Auprès de la pharma Siegfried, où Rainer-Marc Frey détient aussi moins de 3%, le cours a gagné cette année plus de 30%. Leonteq est parvenu à l’équilibre opérationnel mais l’action s’essouffle. Pourtant l’homme d’affaires pense que sa part
de 7,9% devrait notablement croître. L’objet de son amertume demeure le conglomérat africain Lonrho. Un premier bénéfice a été atteint en 2017, mais cette année paraît déjà plus compliquée.

Pour le reste, Rainer-Marc Frey investit avec son équipe d’une douzaine de spécialistes dans des domaines de croissance, notamment cette année dans des fintechs comme Crypto Finance à Zoug dont il détient 20%. Enfin, il est également reparti en voyage: à bord de son Pilatus PC-12 de 6 places, il a volé avec des amis jusqu’en Afrique.

Whatsapp

Découvrir d'autres profils

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."