Les 300 plus riches de suisse

33. Ivan Glasenberg

Fortune
5 à 10 mds
Secteur(s)
Négoce, Mat. premières
Evolution
En baisse
Nationalité(s)
Suisse
Résidence princ.
ZH

Ivan Glasenberg, 61 ans, n’est pas satisfait. Selon lui, le cours de l’action du groupe de matières premières Glencore, dont il est le CEO, ne reflète pas la marche des affaires. C’est vrai: après un excellent exercice 2017, les chiffres du premier semestre 2018 sont également très bons, avec un chiffre d’affaires certes en hausse de 5% seulement, mais un Ebitda et un bénéfice en forte augmentation de, respectivement, 23 et 13%. En plus, l’endettement, naguère pesant, a été réduit et un rendement du dividende attrayant de 4,7% se profile.

Pourtant, les investisseurs se montrent réticents. Il y a des raisons à cela: cet été, le Ministère américain de la justice a lancé contre la société zougoise une instruction pour d’éventuelles infractions contre la loi anticorruption et antiblanchiment d’argent. Glencore a dû présenter des documents sur ses activités au Congo, au Nigeria et au Venezuela.

Les citoyens de Rüschlikon (ZH), en revanche, sont heureux. La commune de résidence d’Ivan Glasenberg envisage de réduire de 5 points le coefficient fiscal communal, ce qui serait largement dû à la présence du milliardaire dans ses murs: il a notamment déclaré 242 millions de francs de dividendes encaissés l’an dernier. Avec une part de 8,4%, il est le deuxième plus grand actionnaire de Glencore.

Whatsapp

Découvrir d'autres profils

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."