Les 300 plus riches de suisse

28. Famille August von Finck

Fortune
5 à 10 mds
Secteur(s)
Immobilier, Divers, Participations
Evolution
En hausse
Nationalité(s)
Allemande
Résidence princ.
D-CH (hors ZH/BE), TG

L’entreprise de la Forchstrasse 33 à Zurich, baptisée RR8, est flambant neuve. Pourtant, la description officielle des buts de l’entreprise, que la Brésilienne de naissance Ana Paula von Finck, établie à Freienbach (SZ), a inscrits au Registre du commerce, à savoir le «commerce et la distribution de mobilier et d’accessoires de décoration d’intérieur, ainsi que le conseil en matière d’aménagement d’intérieur», avait déjà servi à ses ancêtres par alliance pour attirer une clientèle illustre vers l’entreprise familiale de Munich, qui répondait alors au nom glorieux de «Vereinigten Werkstätten»: «aménagement d’intérieur des plus exquis». Avant que son beau-père, le baron August von Finck, 89 ans, qui a entretemps immigré au château de Weinfelden dans le canton de Thurgovie, ne ferme les ateliers de l’Amiraplatz à Munich au printemps 1991, les artisans barons avaient aménagé les palais du dictateur irakien Saddam Hussein.

La jeune entrepreneure Ana Paula, épouse du deuxième rejeton du baron, Maximilian Rudolf von Finck, 50 ans, ne devrait que peu contribuer à la croissance de l’empire du clan. Qu’il s’agisse de la société de surveillance SGS, de la holding suisse von Roll ou de la banque du même nom à Zurich, les von Finck tirent l’essentiel de leurs revenus de secteurs d’activité classiques. Sans parler de leur gigantesque patrimoine immobilier situé dans des centres-villes, plus particulièrement dans leur patrie d’origine, à Munich.

Whatsapp

Découvrir d'autres profils

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."