Les 300 plus riches de suisse

183. Dominique Frémont

Fortune
500 mios à 1 mds
Secteur(s)
Immobilier, Horlogerie, Joaillerie
Evolution
En hausse
Nationalité(s)
Française
Résidence princ.
Monaco

C’est une aventure de dix-sept ans qui a pris fin cet été. En 2002, Dominique Frémont acquiert Mauboussin pour un euro symbolique. Le joaillier de luxe est alors en faillite. Au mois de juillet 2019, l’homme d’affaires franco-suisse s’est retiré de cette célèbre maison dont il contrôlait 85% du capital par le biais de sa holding helvétique DPF. C’est le groupe Galeries Lafayette qui en détient désormais la majorité. Alain Némarq, directeur général de Mauboussin, augmente sa part de 15 à 25%, alors qu’un véhicule de placement de Mirabaud Asset Management possède une participation minoritaire.

«A mon âge (73 ans ndlr), il était temps de structurer mon patrimoine, d’autant que mes deux enfants adultes n’avaient pas l’intention de s’investir dans Mauboussin», explique Dominique Frémont. Aujourd’hui, le joaillier dispose de 75 points de vente en France et dans plusieurs capitales étrangères. Il annonce un chiffre d’affaires de 75 millions de francs et un bénéfice opérationnel (ebitda) de 10 millions de francs. Ce résultat a permis à Dominique Frémont de réaliser une plus-value qu’on peut estimer à environ 130 millions de francs.

Depuis le mois de novembre, il réalise un tour du monde à la voile en trois étapes, en commençant par les Caraïbes.

Whatsapp

Découvrir d'autres profils

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."