Les 300 plus riches de suisse

188. Alain Boucheron

Fortune
300 à 400 mios
Secteur(s)
Horlogerie, Joaillerie
Evolution
/
Nationalité(s)
Française
Résidence princ.
VS

Arrière-petit-fils du fondateur Frédéric Boucheron (1830-1902), Alain Boucheron a pris ses quartiers au cœur de Zermatt (VS), dans la rue principale, entre succursales bancaires, palaces et boutiques de très haute horlogerie. Au bénéfice d’un forfait fiscal, il y pratique le ski et la haute montagne.

Agé de 69 ans, il a pris la tête de la célèbre entreprise familiale de la place Vendôme à Paris en 1971. C’est sous son règne, en 1994, que l’entreprise est vendue au groupe chimique Schweizerhall Holding. Le secteur des produits de luxe sera revendu en 2000 au groupe italien Gucci pour 250 millions de francs, puis au groupe Kering (anciennement PPR) de François Pinault.

Haute figure de la joaillerie française, le bijoutier a servi nombre de têtes couronnées (le shah d’Iran et la reine d’Angleterre notamment) et de célébrités tout au long de ses 160 ans d’existence. La marque s’est progressivement diversifiée au fil des années, investissant le créneau de la parfumerie, puis de l’horlogerie-joaillerie. Très attaché à la Suisse, le joaillier français a créé à Nyon (VD) la société Diamantina Services qui a pour but l’assistance comptable de son family office.

Whatsapp

Découvrir d'autres profils

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."